Vulgaire

adjectif et substantif masculin substantif masculin ,substantif masculin ,


  • Qui est admis, pratiqué par la grande majorité des personnes composant une collectivité, appartenant à une culture; qui est répandu.
  • Latin parlé à basse époque dans l’ensemble des pays de l’Empire romain et dont sont issues les langues romanes.
  • Qui est spécifique, qui est réservé à l’usage oral.
  • Qui appartient à la langue courante, usuelle.
  • Qui est identique, semblable aux autres individus, aux autres objets de son espèce.
  • Qui présente les caractères communs de l’espèce sans autre trait distinctif.
  • Qui ne dépasse pas la moyenne.
  • Qui est ordinaire, courant, conventionnel; qui perd tout intérêt du fait de sa fréquence, de sa répétition.
  • Qui n’a aucune élévation morale, qui est ordinaire, prosaïque.
  • Qui manque d’éducation, de distinction; qui se conduit de façon grossière, qui ne se conforme pas aux règles du savoir-vivre.
  • Qui dénote la grossièreté, le manque de distinction.
  • Qui choque la bienséance par son caractère grossier dans l’expression ou dans le contenu.
  • Plaisanterie grossière, sans finesse ou choquante par son contenu obscène.
  • Qui caractérise le discours de personnes frustes; qui n’est pas conforme à l’usage normatif.
  • Qui manque de finesse, de délicatesse; qui est de qualité médiocre.
  • Qui est jugé de mauvais goût ou comme manquant de distinction.
  • Le commun des hommes, ceux qui n’ont aucune particularité, aucune spécialité; ceux que rien ne distingue.
  • La partie la moins distinguée, la plus commune d’une société.
  • La partie la plus commune d’un groupe, d’un ensemble.
  • Ce qui est ordinaire, commun, trivial.
  • Expression propre aux personnes peu instruites et qui est rejetée par le bon usage.