Roboratif

adjectif


Penchons-nous tout d’abord sur l’étymologie de ce mot. Roboratif nous vient du latin « roborare » ; un verbe dérivé de « robur » ou « robor » qui désigne une variété de chêne dont le bois est particulièrement dur. Cela donnera en ancien français « roborer », ce qui signifie renforcer, donner de la force. Le terme roboratif est donc un dérivé de ce verbe du XVème siècle, aujourd’hui disparu de notre langue.

A l’origine, c’est un terme scientifique, un adjectif qui est utilisé au sens propre dans le domaine de la médecine pour désigner la qualité fortifiante d’un remède. Il sera ensuite remplacé par le terme « corroborant ».

Dans la même acception, on peut l’appliquer aux produits culinaires. Ainsi ne dites pas : « J’ai bu une boisson énergisante », mais dites plutôt : « J’ai consommé un délicieux nectar roboratif ».
Ou encore remplacez : « Par ce froid, ta soupe m’a revigoré » ; par : « Ta garbure (potage à à base de chou, de haricots blancs, de confit d’oie, de jambon ou de lard) était drôlement roborative.»

Il est aujourd’hui davantage utilisé au sens figuré pour qualifier quelque chose ou quelqu’un qui stimule l’esprit, qui enrichit la réflexion. Il appartient au langage soutenu, voire littéraire. Il n’est pas rare que les journalistes ou les érudits l’emploient pour qualifier une œuvre (qu’elle soit écrite, sonore, ou visuelle) ou une conférence, une idée. Ce mot s’applique à toute production de l’esprit à même de nourrir le raisonnement d’une personne.

On peut aussi s’en servir pour qualifier une personne dans son ensemble ou plus spécifiquement ses attitudes, ses manières d’être, ses qualités physiques ou psychiques. C’est ce que Colette fit en écrivant dans La fin de Chéri : «  La compagnie de l’homme, le contact de l’homme, son odeur, sa chaleur roboratives. »

Attention ! Ce terme étant relativement peu usité, il est facile de se méprendre et de le confondre avec d’autres mots de la langue française. Il est courant, lorsqu’on l’entend pour la première fois, de lui donner le sens de répétitif, de le rapprocher de rébarbatif ou de bourratif, du fait de la proximité sonore de ces mots.
L’étymologie peut nous fournir un aide mémoire. Nous avons vu que roboratif venait de “robur”. Ce terme a également donné en français « robuste », qui est bien plus utilisé et qui signifie fort, puissant, solide.

En bref, rappelez vous que ce qui est roboratif, nous rend plus fort ! Au sens propre comme au figuré.

D’ailleurs, quel est votre atout roboratif ? Pour le savoir, passez donc ce petit test, basé sur le célèbre principe du portrait chinois.

1.Si vous étiez un objet, vous seriez :
a) une paire de jumelles
b) un télescope
c) une casserole
d) un stylo-plume

2. Si vous étiez un livre, vous seriez :
a) un ouvrage sur le jardinage
b) un documentaire scientifique
c) un guide des vins
d) un roman bien épais

3.Si vous étiez un film, vous seriez :
a) ”Le Fabuleux destin d’Amélie Poulain”
b) ”Jurassic Park”
c) ”La Grande Bouffe”
d) ”Le cercle des poètes disparus”

4.Si vous étiez un lieu, vous seriez :
a) une serre
b) un laboratoire
c) une cuisine
d) une bibliothèque

5.Si vous étiez une plante, vous seriez :
a) un bouton d’or
b) un pommier
c) de la vigne
d) une rose

6.Si vous étiez une activité, vous seriez :
a) la pêche
b) la philatélie
c) la sieste
d) la lecture

7.Si vous étiez un habit, vous seriez :
a) un ciré en caoutchouc
b) une blouse blanche
c) un tablier
d) un costume d’Académicien

8. Si vous étiez un moyen de transport, vous seriez :
a) une trottinette
b) un avion
c) une décapotable
d) un train

9.Si vous étiez un trait de caractère :
a) la rêverie
b) la méthode
c) la convivialité
d) l’emphase

10.Si vous étiez un défaut :
a) la naïveté
b) le manque de souplesse
c) la gourmandise
d) le bavardage

11.Si vous étiez un mot, vous seriez :
a) Waouh !
b) Eureka !
c) Miam !
d) Tous

12.Si vous étiez une matière enseignée à l’école, vous seriez :
a) les arts plastiques
b) les mathématiques
c) la recréation
d) le français

13.Si vous étiez une partie du corps humain, vous seriez :
a) les yeux
b) le cerveau
c) la main
d) la bouche

Si vous avez une majorité de a) :
Vous êtes un roboratif contemplatif. Amoureux de la nature et de la vie, rien ne vous plait plus que de passer votre temps à l’observer. Un coucher de soleil, un arc-en-ciel et vous voilà émerveillés. Vos amis vous apprécient pour cette fraîcheur d’esprit et l’on entend souvent à votre sujet «  Que sa compagnie est roborative ! Un vrai bol d’air frais ! »

Si vous avez une majorité de b) :
Vous êtes un roboratif scientifique. C’est l’exactitude et la justesse scientifique qui nourrit votre réflexion. Toujours soucieux de précision, vous vérifiez à deux fois avant d’affirmer quelque chose. Votre entourage apprécie cette rigueur qui vous est propre.

Si vous avez une majorité de c) :
Vous appartenez à la famille des roboratifs épicuriens. Amateur de bon vin et d’autres plaisirs gustatifs, vous n’hésitez pas vous mettre vos fourneaux pour ravir vos amis. Et ils vous en sont gré :« Ta tartiflette était divinement roborative ! »

Si vous avez une majorité de d) :
Vous êtes un roboratif littéraire. Adepte des bons mots et des tournures romanesques, vous charmez votre auditoire par votre aisance dans le verbe. « T’écouter parler est encore plus roboratif qu’un anxiolytique » vous a dit un jour votre vieille tante dépressive.

En espérant que ce test et ces définitions auront été roboratifs !


Recherche