Hétéroclite

adjectif substantif féminin ,substantif masculin adverbe


Emprunté aux Anciens, le terme « hétéroclite » est issu de ε ̔ τ ε ρ ο ́ κ λ ι τ ο ς, transcrit sous la graphie heteroklitos. Formé de l’adjectif ἕτερος, « autre », et du verbe ϰλίνειν, « fléchir » il signifie « dont la flexion est irrégulière ». L’emploi de ce mot est tout d’abord réservé à la grammaire : en effet, est désigné comme hétéroclite, un nom ayant une déclinaison particulière s’écartant de la norme établie pour le plus grand nombre. En quelque sorte, il est une exception à la règle. Fort de cette acception grammaticale, ce qualificatif peut tour à tour s’appliquer à un élément ou à un ensemble d’éléments.

Utilisé au singulier, lorsqu’il désigne l’attitude ou l’apparence d’une personne, il prendra le sens d’ « étrange », « décalé », « fantasque » ou bien selon le contexte de « ridicule ». D’une personne portant des couettes à la cinquantaine l’on dira qu’elle est hétéroclite, car ce type de coiffure reste rare voire marginal à cet âge.

Lorsqu’il prend en compte un ensemble d’éléments, « hétéroclite » signifie que toutes ces choses n’ont aucun lien entre elles : elles sont juxtaposées mais proviennent chacune d’une origine différente. Ce terme peut avoir pour synonyme l’adjectif « disparate » ou encore « hétérogène ». Dans le vocabulaire artistique, on pourrait rapprocher ce mot de celui de « composite ». Un artiste comme Ben (Vautier) utilise de nombreux objets pour réaliser ses œuvres : têtes de poupons, boîtes de conserve, lampes de bureau, caisse en bois… le tout sobrement sous-titré « j’aime pas jeter ». L’ensemble, n’ayant aucune unité puisque constitué de pièces rapportées puis amassées, sera donc qualifié d’éclectique.

Le terme connaît également un usage en tant que nom masculin dans le domaine de l’ornithologie : un « hétéroclite » est un oiseau, également appelé « syrrhapte », présentant une particularité morphologique. Classé dans les gallinacés, il s’en distingue néanmoins par la constitution de ses pattes à trois doigts au lieu de quatre. Là encore, il s’agit d’une anomalie naturelle, un contrexemple d’une classification générale.

Il est donc hétéroclite qu’un hétéroclite intègre cette famille d’animaux… Vous suivez toujours ?


Recherche