Vérité

substantif féminin élément de compos. entrant dans la constr. de substantif substantif masculin substantif féminin substantif féminin substantif féminin substantif masculin substantif masculin substantif masculin substantif masculin substantif féminin


  • Connaissance reconnue comme juste, comme conforme à son objet et possédant à ce titre une valeur absolue, ultime.
  • Norme, principe de rectitude, de sagesse considéré(e) comme un idéal dans l’ordre de la pensée ou de l’action.
  • La seule vérité absolue, inaltérable, fiable, parce que donnée par Dieu.
  • Dieu lui-même.
  • Homme dont le rôle est de répandre la parole du Christ ou d’en être le garant.
  • L’Évangile.
  • Selon Dieu, selon l’enseignement, les lumières de la foi.
  • Conformément à la révélation de Dieu en Jésus-Christ rendu présent par l’Esprit
  • Conformité de la pensée ou de son expression avec son objet.
  • Accord de la pensée avec elle-même, considérant la forme et la cohérence de la connaissance ou de son expression, indépendamment de son contenu, de toute observation du monde.
  • Accord de la pensée avec son objet, c’est-à-dire avec les phénomènes de l’expérience.
  • Rapport de non-contradiction entre une proposition et un ensemble de propositions servant de référence.
  • Valeur (vraie ou fausse) d’une proposition.
  • Connaissance conforme à ce qui existe ou a existé; expression de cette connaissance.
  • Opération au cours de laquelle on décide de porter à la connaissance de tous, des informations qui ne sont pas habituellement diffusées.

  • Analyser un fait, un phénomène, d’une manière qui est conforme à la réalité.
  • Même sens.
  • La vérité pure, celle qu’on dit sans détour, sans ornement.
  • Jeu qui consiste à dire ce qu’on pense des personnes présentes, en général ou sur des points particuliers, les joueurs passant sur la sellette soit à tour de rôle soit ensemble
  • Substance narcotique qui plonge une personne dans un état tel qu’elle ne peut que répondre la vérité à toute question qu’on lui pose.
  • Ce qu’une personne a effectivement vu, perçu ou accompli.
  • Conformité d’une affirmation à la réalité.
  • Caractère de ce qui n’est pas suspect de dissimulation ou de mensonge.
  • Certitude qui porte sur la nature des sources et sur la fiabilité de l’historien.
  • Objectivité d’une personne; expression de cette objectivité.
  • Sincérité d’une personne; expression de cette sincérité.
  • Honnêteté, authenticité d’une parole, d’un sentiment.
  • Accord d’une œuvre avec la réalité ou avec l’idée qu’on s’en fait.
  • Ressemblance précise et vivante d’une œuvre avec son modèle.
  • Caractère spontané, vivant, naturel d’une œuvre.
  • Réalisme, authenticité du sujet restitué par l’artiste.
  • Qualité de naturel, de sincérité d’un interprète, d’un acteur.
  • Accord de l’œuvre avec la réalité et ses caractères, considéré par l’écrivain ou par l’artiste comme un objectif à atteindre.
  • Expression littéraire ou artistique qui s’inspire directement de la réalité humaine, concrète, quotidienne.
  • Conformité d’un être ou d’un objet avec la pensée, avec son type idéal, avec la pensée divine.
  • Ce qui constitue la valeur d’un être ou d’un objet, lui est essentiel et justifie son existence.
  • Sable de l’arène où le torero doit faire la preuve de son talent et de son courage.
  • Moment décisif, ultime, dans une confrontation, une compétition, une situation de crise ou de paroxysme, où chacun doit faire la preuve de ce qu’il est, sans se dérober, sans tricher.
  • Ce qui existe indépendamment de l’esprit qui le conçoit.
  • La réalité concrète.
  • Le réel en tant que sujet de la littérature ou de l’art.
  • Nature profonde d’une personne, par opposition aux apparences ou à l’idée plus ou moins juste qu’on se fait d’elle.
  • Tel qu’en lui-même.
  • Énoncé conforme à la réalité.
  • Vérités constantes et nécessaires au regard des sciences, indépendantes de l’expérience au regard de la logique, reconnues comme provenant de Dieu par les philosophes classiques et par les religieux.
  • Vérités liées au monde de l’expérience, établies par l’observation scientifique.
  • Vérité évidente, indémontrable.
  • Idée de base, essentielle, qui s’impose d’elle-même.
  • Opinion arrêtée, considérée par celui qui l’énonce comme allant de soi pour tous.
  • [Pour exprimer qu’un dialogue ou un débat n’a aucun intérêt parce que rempli d’évidences, de propos redondants]
  • Idée conforme à la réalité ou tenue pour telle.
  • Vérité trop évidente.
  • Information sûre, confirmée.
  • Paroles exprimant une opinion tenue pour fondée.
  • Déclarations faites sans fard, sans ménagement, sans accommodement et donc souvent peu agréables pour leur destinataire.
  • Tenir à quelqu’un des propos désagréables; lui faire, le plus souvent sur un ton véhément, des reproches qu’on estime justifiés.
  • Chose réelle, visible.
  • Propos ou déclaration qui ne reflète qu’incomplètement ce qu’on pense ou ce qui existe.