Suspension

substantif féminin adjectif et substantif masculin ,


  • Action de suspendre quelque chose/quelqu’un, de se suspendre (à, sur quelque chose); résultat de cette action.
  • (Attaché, fixé) de manière à pendre.
  • Propriété qu’ont certains animaux de se suspendre lorsque cela est nécessaire; position de l’animal ainsi suspendu.
  • Exercice qui consiste à se suspendre à des agrès.
  • Manière dont un objet suspendu est maintenu en équilibre stable.
  • Système permettant à un corps suspendu de garder sa position quel que soit le mouvement du support, grâce à un joint de cardan.
  • Point fixe auquel un corps est suspendu, autour duquel il peut se mouvoir mais sans l’abandonner:
  • Ensemble des organes élastiques placés entre un véhicule et le sol, afin d’absorber les inégalités et amortir les chocs”
  • Méthode de traitement du tabès qui consiste à suspendre le malade pendant quelques minutes par les aisselles, la nuque et le menton.
  • Mode de traitement des fractures des mem-bres inférieurs qui consiste à soulever le membre immobilisé au moyen d’un système de poulies.
  • Méthode employée dans le traitement de l’appareil locomoteur des grands animaux qui consiste à maintenir le sujet en position verticale à l’aide d’un dispositif spécial fixé au plafond de l’écurie ou de l’étable
  • Système de conservation des hosties consacrées dans un vase de métal précieux, le plus souvent en forme de colombe, suspendu au-dessus de l’autel; vase réservé à cet usage.
  • Corbeille ou poterie contenant des fleurs ou des plantes vertes que l’on suspend, à des fins décoratives, dans une maison ou sous une véranda
  • Appareil d’éclairage, comportant plusieurs lampes ou bougies, que l’on suspend au plafond.
  • Ensemble des pièces servant à suspendre un régulateur d’horloge.
  • Action de (se) maintenir en l’air; résultat de cette action.
  • Dans la foulée de course comme dans le saut: temps intermédiaire entre l’impulsion et la réception, pendant lequel le corps se meut dans l’espace sans aucun appui au sol”
  • Action de placer, de construire quelque chose en un lieu élevé; ce qui est sur une hauteur ou en surplomb.
  • V.
  • Propriété de certains corps réduits à l’état de fines particules d’être immergés dans un liquide sans s’agglomérer ni précipiter
  • (Qui flotte) sans s’agglomérer ni précipiter
  • Phénomène de déplacement des matériaux fins entraînés par le courant d’un cours d’eau et qui ne touchent pas le fond
  • Forme médicamenteuse liquide dans laquelle le principe actif, insoluble, se trouve à l’état de fines particules
  • Interruption momentanée d’une activité ou d’un processus
  • Temps de silence marqué par un locuteur.
  • Temps de repos interrompant une activité.
  • Interruption de l’audience pendant un temps limité par le président du tribunal”
  • Durée de cette suspension.
  • Arrêt provisoire d’une instance par accord des parties, par décision du juge ou par survenance d’un incident (exception, question préjudicielle)”
  • Impuissance où se trouve accidentellement un industriel, un négociant, de payer ce qu’il doit”
  • Arrêt de l’action publique pour une cause légale”
  • Arrêt temporaire du cours de la prescription au profit de certaines personnes (…) ou pour certaines causes déterminées par la loi, et sans anéantissement rétroactif du temps couru antérieurement”
  • Abréviation qui laisse un mot inachevé.
  • Fait d’être indécis, incertain.
  • Action de suspendre son jugement; résultat de cette action.
  • Chez les sceptiques pyrrhoniens: attitude consistant à prétendre suspendre son jugement et ne rien affirmer pour aboutir à l’ataraxie”
  • Attaque légèrement retardée d’une note, dont l’expression est intensifiée grâce à l’effet rythmique de syncope produit par l’entrée du son après un court silence sur le temps fort”
  • Figure qui consiste à piquer la curiosité de l’auditeur ou du lecteur, à lui faire pressentir une chose dont on retarde ensuite l’énoncé, afin de mieux combler son attente ou de surprendre davantage”
  • Action de suspendre un acte, l’exercice de quelque chose ou
  • Interdiction temporaire de la parution ou de la diffusion d’(un écrit), de la représentation d’(un spectacle).
  • Conséquence du règlement judiciaire et de la liquidation des biens qui interdit aux créanciers de procéder à des poursuites individuelles contre le débiteur”
  • Interdiction temporaire par mesure disciplinaire d’exercer une certaine activité (fonctionnaire, avocat, magistrat)”
  • Destitution temporaire du titulaire d’une charge, d’un emploi.
  • Sanction provisoire prévue par le statut des militaires de 1972 et qui est immédiatement prononcée contre un militaire de carrière ayant commis une faute grave en attendant qu’une sanction statutaire définitive ait été prise à son égard”
  • Interdiction, provisoire ou définitive, prononcée par l’autorité fédérale à l’encontre du titulaire d’une licence, de participer aux organisations officielles”
  • (Colloïde ou solution colloïdale) hydrophobe qui donne par floculation des flocons ou poudres presque anhydres