Reconnaissance

substantif féminin


  • Action de reconnaître quelqu’un, quelque chose.
  • Action de poser comme déjà connu.
  • Forme, fonction de la mémoire par laquelle le sujet pensant identifie l’objet d’une représentation actuelle à un objet antérieurement perçu
  • Fait de reconnaître, d’identifier (quelqu’un ou quelque chose).
  • Fait de se reconnaître mutuellement.
  • Signe distinctif permettant d’identifier quelqu’un ou de se reconnaître réciproquement.
  • Signaux particuliers à un navire de guerre (par pavillons, T.S.F., clairon, etc.); pour les autres navires on dit
  • Numéro distinctif composé de quatre lettres du Code international des signaux qui permet d’identifier un navire”
  • Signal, balise indiquant une passe, un écueil, un danger, l’entrée d’un port
  • Moment du dénouement où les personnages se reconnaissent eux-mêmes ou se reconnaissent mutuellement.
  • Action de reconnaître un texte écrit à l’aide d’un lecteur optique.
  • Action de repérer automatiquement des formes en vue d’un traitement de l’information
  • Action de reconnaître les sons d’une phrase émise vocalement, en vue d’un traitement, d’un stockage, d’une restitution, ou d’une utilisation pour une action de commande”
  • Action d’explorer, de chercher à déterminer (la situation de) quelque chose.
  • Opération militaire consistant à explorer un lieu à l’avance, pour en déterminer la situation géographique, topographique, et repérer la position, les mouvements de l’ennemi.
  • Partir à la recherche de quelqu’un, de quelque chose.
  • Action de s’approcher suffisamment de, pour identifier
  • Fait de déclarer comme vrai, de reconnaître comme incontestable, comme tel.
  • Fait de reconnaître (un acte répréhensible).
  • Fait de reconnaître officiellement l’autorité de, la souveraineté de, de reconnaître pour chef, pour maître incontesté.
  • Fait d’admettre pour vrai après avoir nié, méconnu ou mis en doute.
  • Fait de reconnaître officiellement, formellement, juridiquement quelque chose.
  • Acte unilatéral et discrétionnaire par lequel un État prend position sur une situation ou un fait qui s’est produit en dehors de lui et dont il est disposé à tenir compte”
  • Acte par lequel un État atteste que l’existence d’un État tiers est certaine et manifeste en conséquence sa volonté de le considérer comme membre de la société internationale”
  • Acte effectué par les autres États lorsqu’un nouveau régime est arrivé au pouvoir par des voies extra légales (coup de force)
  • Déclaration contenue dans un acte authentique par laquelle une personne affirme être le père ou la mère d’un enfant naturel
  • Acte émanant de l’Administration, permettant à une association ou une fondation privée d’avoir une plus grande capacité juridique”
  • Visite sanitaire et de police à l’arrivée dans un port étranger”
  • Certificat, acte écrit authentifiant une obligation juridique.
  • Certificat délivré par un établissement de prêt attestant le dépôt sur gage d’un objet, d’une valeur.
  • Fait de reconnaître un bienfait reçu, un service rendu, une obligation morale.
  • Sentiment qui incline à se souvenir d’un bienfait reçu et à le récompenser.
  • Manifester sa gratitude envers la personne qui vous a nourri, servi à manger, à boire, entretenu.