Pur

adjectif et substantif adjectif ,


  • Qui est sans mélange.
  • Dont les caractères, les qualités sont entiers, sans mélange, sans dégradation due au métissage.
  • Qui ne contient pas d’élément étranger.
  • Corps dans lequel n’existe aucune matière étrangère décelable par un réactif physique ou chimique.
  • Qui n’a pas de composant étranger ou qui n’en contient que dans une proportion faible et conforme à des normes établies.
  • Qui est sans mélange.
  • Métal sans alliage et dans lequel la proportion d’impuretés est inférieure à un taux variant de 10
  • Vin auquel on n’a pas ajouté d’eau.
  • Authentique.
  • Dépourvu de, exempt de.
  • Qui n’est pas altéré; qui n’est pas corrompu, souillé par un autre élément.
  • Voix dont le timbre est clair:
  • Air non pollué, non vicié.
  • Ciel sans nuage.
  • Eau douce, limpide, sans impuretés et que l’on peut boire.
  • Jour, lumière, clarté que rien ne ternit.
  • Exempt de.
  • Qui ne dépend pas d’une autre réalité.
  • Qui ne dépend pas d’une autre faculté.
  • Qui ne dépend pas de l’expérience.
  • Qui ne contient pas d’élément empirique ou sensible.
  • L’esprit considéré comme tel, indépendamment du corps.
  • Qui est envisagé sous l’angle théorique, sans application pratique.
  • Celles qui sont considérées en dehors de toute application à des données empiriques
  • Qui donne une impression esthétique sans se référer à quelqu’un ou à quelque chose appartenant au monde réel ou imaginaire; qui n’est ni descriptif, ni figuratif.
  • Poésie réduite à la musique des mots indépendamment de leur signification.
  • Qui est conforme à une norme établie, définie, considérée comme idéal, comme modèle (de perfection).
  • Qui est correct; dont les termes sont adéquats, choisis; dont les formes sont conformes à la grammaire et au bon usage.
  • Une langue pure, par opposition à une langue mixte, est celle qui paraît continuer directement une langue antérieure, sans contamination notable par voie d’emprunt ou par substitution”
  • Celui qui, considéré comme le pied fondamental du vers, doit obligatoirement se trouver à certaines places, par exemple en grec aux places paires des vers iambiques, impaires des vers trochaïques”
  • Qui est esthétique.
  • Qui réalise pleinement le type d’un style, d’une époque, d’un modèle, d’une croyance, d’une religion, d’une théorie.
  • Qui est considéré en soi, en tant que tel, à l’exclusion de toute autre chose.
  • Dont le dessin est franc, dont les contours sont arrêtés.
  • Son considéré, indépendamment du point de vue physiologique, du point de vue physique, consistant en vibrations représentant une fonction sinusoïdale du temps et défini de façon classique par sa durée, son intensité, sa hauteur
  • Sans restriction ni réserve; sans condition.
  • Qui est droit, sincère et sans détour:
  • Cœur qui est droit, sans partage, et, de ce fait, reçoit et reflète fidèlement l’image de Dieu.
  • Qui est exempt de faute, de souillure; qui ne fait pas le mal et n’est pas attaché au mal.
  • Être innocent et n’avoir aucune mauvaise intention:
  • Condition de l’homme avant le péché originel.
  • Condi-tion de l’homme avant toute civilisation.
  • État de nudité complète.
  • Qui reste étranger aux actes et même aux tentations d’ordre sexuel.
  • Qui n’est pas entaché de calcul; qui est probe, désintéressé.
  • Qui reflète cet état, cette qualité.
  • Qui est destiné à sauver les apparences.
  • V.
  • Extrême, radical.
  • Entièrement, tout à fait, sans aucune réserve. Il n’est guère usité que dans ces phrases:
  • On l’emploie en parlant D’un don fait sans aucune condition”
  • On le dit aussi en parlant D’une perte qui n’est compensée par aucune utilité.
  • Celui, celle qui est pur(e).
  • La pureté morale importe seule et non plus la pureté légale (des Juifs).
  • Celui qui respecte, incarne l’orthodoxie d’une doctrine, d’un parti, d’une école et sacrifie tout à ses principes.
  • Sportif amateur non rétribué (p. oppos. à
  • Ce qui est pur.
  • Qui est très pur.
  • Celui qui est très pur, qui sacrifie tout à ses principes.