Primitif

adjectif substantif masculin substantif féminin


  • Qui est à son origine, qui est le plus ancien.
  • Qui se forme, qui apparaît en premier, à l’origine.
  • Relatif aux humains et groupes humains qui ont peuplé la terre.
  • (Humain) qui appartient à l’un de ces groupes.
  • Propre à ces humains, à leur pratique.
  • Relatif aux groupes humains contemporains qui ignorent l’écriture, dont l’organisation sociale et culturelle, le développement technologique n’ont pas subi l’influence des sociétés dites évoluées.
  • (Celui, celle) qui appartient à l’un de ces peuples.
  • Qui est considéré comme une survivance des mœurs ou de croyances des premiers hommes dans l’inconscient individuel ou collectif.
  • Conception qu’a le patient (l’enfant) de ses parents ayant des rapports sexuels, considérée comme une image autour de laquelle le fantasme s’est édifié plutôt que le souvenir de quelque chose qu’il a actuellement perçu”
  • Terrains les plus anciens.
  • Qui appartient au premier stade de l’apparition de la vie animale ou végétale.
  • Lieu type dans lequel s’est tout d’abord développé un végétal.
  • Qui est à l’origine d’un mouvement évolutif; qui correspond à un état archaïque de ce mouvement.
  • Qui était en premier, au début.
  • Ce qui est la source, le point de départ d’un enchaînement logique ou causal de choses de même nature.
  • Il est équivalent, deux fonctions F et
  • Soit
  • Commande de base élémentaire, se rapportant souvent à une instruction machine au niveau le plus bas”
  • Mot à partir duquel d’autres mots sont formés.
  • Sens que possède naturellement un mot en raison de la racine à partir de laquelle il est formé. Ex. − Le sens primitif de «
  • Temps qui sert de type pour la formation d’autres temps de verbes.
  • Morphème libre ou lié dont le sens ne peut être analysé par une périphrase synonymique en raison de sa pauvreté sémique
  • Qui est historiquement reconnu comme étant la source ou l’état antérieur d’une langue, d’un dialecte.
  • Qui est à l’origine d’un trouble, d’une affection.
  • Qui est à l’origine du développement d’un élément anatomique, d’un tissu, d’un organisme vivant.
  • En peinture, couleurs à partir desquelles on peut composer toutes les autres : le rouge, le bleu, le jaune, le blanc, le noir.
  • Les sept couleurs du spectre solaire dont dérivent toutes les autres.
  • Qui possède des caractéristiques que l’on attribue généralement aux hommes et aux sociétés des temps les plus reculés ou à leurs productions.
  • Qui est simple, primaire et
  • Qui est proche de l’état de nature, qui est en harmonie avec la nature par simplicité, innocence
  • Celui, celle qui manifeste cette simplicité, cette innocence.
  • Qui s’exprime spontanément, entièrement, sans contrôle, ni calcul.
  • Grossier, rudimentaire.
  • Qui est resté à un stade technologique peu évolué.
  • Qui est à son commencement; qui précède la maturité, l’épanouissement dans un style, une technique, une manière.
  • Compositeur appartenant à la période pré-classique.
  • Période, école artistique de sculpture et surtout de peinture qui précède la Renaissance en Italie, en Flandre, en Allemagne et en France.
  • (Peintre, sculpteur) appartenant à cette école, à cette période.
  • (Peinture, sculpture) qui est l’œuvre d’un primitif.
  • Artiste contemporain qui par sa naïveté, sa technique peu élaborée, sa fraîcheur, rappelle l’esprit de l’art primitif
  • Appartenance au mouvement primitif et
  • Ce qui imite l’art d’un peuple primitif ou s’en inspire.
  • Première étape, naissance d’un art ou d’une technique.
  • Mode de vie, conception fruste, sommaire.
  • Caractère, état des sociétés primitives contemporaines.
  • Caractère d’un phénomène qui n’a pas subi d’évolution depuis son apparition.
  • Caractère, état de ce qui est primitif.



WW