Positif

adjectif et substantif masculin verbe transitif ,


  • Qui peut être posé; qui est de la nature du fait, peut être posé comme un fait ou se fonde sur les faits.
  • Droit, loi, religion tels qu’ils existent en fait et qui sont établis par une autorité divine ou humaine.
  • Tout ce que Dieu a ordonné, et qui ne fait pas partie du droit naturel”
  • Ce qui est établi par les lois et par les coutumes des hommes”
  • Fondé sur la discipline de l’Église, sur une loi purement ecclésiastique, et non pas sur l’institution divine.
  • Partie de la théologie fondée sur l’étude des sources faisant autorité
  • Qui pose un fait bien établi, qui exclut l’incertitude.
  • C’est sûr, certain.
  • Qui est sûr, certain (de quelque chose).
  • Qui est conçu ou énoncé avec netteté et fermeté.
  • Qui appartient au domaine de l’expérience, de la réalité sensible.
  • Qui a un caractère d’utilité pratique, qui concerne les intérêts matériels.
  • Ce qui est réel, existe en fait; caractéristiques, aspects réels (d’une chose).
  • Ce qui est matériellement avantageux (spécialement l’argent).
  • V.
  • Qui repose sur des faits constatés ou vérifiables.
  • Qui est propre à établir des connaissances positives.
  • Troisième et dernière étape dans l’histoire de l’esprit humain qui rejetant alors la recherche des causes et les spéculations métaphysiques, s’en tient à l’étude des phénomènes et de leurs relations.
  • V.
  • Système philosophique fondé par Auguste Comte et prétendant reposer uniquement sur les sciences positives.
  • Qui relève de la philosophie positive ou positivisme.
  • Qui a le sens des réalités.
  • Qui est trop exclusivement attaché à la réalité matérielle, qui est dépourvu d’idéal.
  • Qui s’attache aux faits, est soucieux d’exactitude, de précision.
  • Celui qui, d’après Auguste Comte, caractérise l’état positif.
  • V.
  • Qui se réclame de la philosophie positive.
  • Forme qui énonce la qualité ou la modalité telle qu’elle est.
  • Qui n’exprime pas le refus ou la négation de quelque chose, mais qui accorde ou affirme quelque chose.
  • Qui pose ou affirme une qualité par opposition à la privation ou à l’exclusion de cette qualité”
  • Proposition qui énonce l’existence d’un fait ou d’un état.
  • Qui commande, prescrit quelque chose (p.oppos. à ce qui défend, interdit).
  • Qui ne se définit pas par la négation, l’absence ou la privation de quelque chose, mais repose sur l’existence de quelque chose de réel, d’effectif.
  • Qui est propre à agir de façon efficace et favorable; qui apporte quelque chose de bénéfique, de souhaitable.
  • Qui s’exprime en faveur de quelque chose ou de quelqu’un, reconnaît ses qualités positives.
  • Qui met en valeur la présence de l’élément recherché.
  • Chez qui la réaction en question se produit, qui est porteur de l’élément pathogène considéré.
  • Dont les hématies contiennent l’antigène Rh ou facteur Rhésus, mis en évidence par l’agglutination de ces hématies lorsqu’elles sont mises en contact avec un sérum produisant les agglutinines anti-Rh correspondantes.
  • Groupe de microbes définis par leur aptitude à prendre la coloration dite de Gram (p.oppos. aux Gram négatif(s) qui ne la prennent pas).
  • Qui s’effectue dans la direction de l’élément agissant.
  • Dessin noir sur blanc (p.oppos. à
  • Épreuve définitive tirée d’après un négatif sur un support (papier, verre, film, etc.) et reproduisant les zones de lumière et d’ombre conformément à celles du sujet photographié.
  • Papier dont on se sert pour obtenir l’épreuve positive.
  • Film comportant −après tirage et développement −des images ou une modulation sonore, ou les deux éléments simultanément”
  • Nombre réel égal ou supérieur à zéro (par convention affecté du signe +, sauf lorsqu’il est seul ou se trouve en tête d’une opération, cas où il s’écrit sans signe).
  • Supérieur à zéro.
  • Grandeur, quantité, fonction mesurée par un nombre positif.
  • Qui exprime un excédent.
  • Mode de parcours d’un mobile choisi par convention par opposition au sens négatif, en général de la gauche vers la droite.
  • Mouvement de rotation choisi par convention, en général inverse de celui des aiguilles d’une montre.
  • Électricité qui se manifeste sur le verre frotté avec un morceau de drap (anciennement appelée
  • Quantité d’électricité positive correspondant à un défaut d’électrons.
  • Qui a une charge électrique positive.
  • Fonder sur des connaissances positives.