Père

substantif masculin


  • Ce qui est la source, l’origine.
  • Celui qui a engendré.
  • Homme qui a engendré, qui a un ou plusieurs enfants.
  • D’une génération à l’autre.
  • Locution usitée et blâmée à tort par quelques grammairiens pour désigner collectivement le père et la mère de quelqu’un”
  • Comme des grandes personnes.
  • Tout à fait grand, ayant la taille d’un homme”
  • S’être rendu coupable, être capable des pires actions.
  • En remontrer à plus fort que soi.
  • Le fils prend souvent le contrepied des attitudes de son père.
  • Ascendant mâle au premier degré”
  • Homme marié ou veuf ayant des enfants qu’il élève; chef de famille.
  • Avec soin, vigilance et économie.
  • Placements, valeurs qui ne comportent pas de risque, qui sont d’un rapport modeste mais sûr.
  • Père d’un enfant né d’un mariage légitime.
  • Père d’un enfant né hors mariage.
  • Qui n’a pas été reconnu par le père réel.
  • Celui qui, ordinairement par suite de la mort de sa femme ou d’un divorce, devrait, au foyer et auprès des enfants, assumer des fonctions qui sont du ressort de la mère”
  • Le mâle (considéré par rapport à l’animal qu’il a engendré).
  • Plante dont sont issues d’autres plantes.
  • Parent mâle (de tout organisme sexué).
  • Celui qui est à l’origine d’une longue suite de descendants, d’une race, d’une nation ou d’un ensemble de nations.
  • Adam.
  • Nos premiers parents, Adam et Ève.
  • Celui qui est le fondateur d’une famille spirituelle.
  • Ancêtres, aïeux; les générations antérieures, plus ou moins éloignées dans le temps, suivant une filiation directe ou non.
  • Dieu de qui toute paternité au ciel et sur la terre, tire son nom”
  • Première personne de la Sainte Trinité (v.
  • Dieu créateur et souverain maître, associant le chrétien à la filiation divine par l’intermédiaire du Fils.
  • Prière enseignée par Jésus comme la prière par excellence (v.
  • Le diable, le démon.
  • Dieu créateur; source, principe de la création, de la vie ou de certains éléments de la vie.
  • Le Nil.
  • Celui qui fait naître à tel type de vie morale, intellectuelle ou spirituelle; celui qui est le fondateur d’une lignée, dans un certain genre de vie ou d’activité.
  • Celui qui assure la formation, le développement spirituel (d’une personne ou d’un ensemble de personnes).
  • Directeur de conscience, confesseur.
  • Celui qui est le créateur d’une œuvre, l’auteur d’une découverte, l’inventeur ou l’inspirateur d’une doctrine, d’un système, d’une technique, etc.
  • Ce dont est issu quelque chose; cause, source, principe.
  • Empreinte négative d’un
  • Celui qui joue le rôle d’un père ou un rôle comparable à celui d’un père; celui qui a le comportement, les attributions, les responsabilités d’un père.
  • Celui qui est uni à un enfant par les liens de l’adoption.
  • Celui qui est reconnu par la loi comme le père d’un enfant, qu’il soit ou non le père réel.
  • Celui qui est réputé légalement le père d’un enfant qu’il n’a pas engendré.
  • Mari de la nourrice d’un enfant”
  • Celui qui élève un enfant, subvient à ses besoins.
  • Rôle du père dans la tragédie et la haute comédie.
  • Personnage grandiloquent et solennel.
  • Professeur qui initie un enfant à la voltige, l’équilibrisme, l’art du funambule, etc.”
  • Hôte qui loge et nourrit des compagnons.
  • Titre honorifique décerné sous la République à des citoyens, à la suite de services éminents rendus à l’État, et porté ensuite par Auguste et de nombreux empereurs
  • Le chef suprême de l’État (notamment Staline).
  • Les sénateurs romains.
  • Sénateurs ou notables d’un pays, d’une ville.
  • Théologiens des premiers siècles (du
  • Écrivain chrétien ou considéré comme tel, d’une autorité reconnue ou d’un grand renom.
  • Anciens anachorètes d’Égypte, de Syrie, de Palestine (considérés comme des maîtres de vie spirituelle).
  • Membres de droit d’un concile œcuménique; évêques, supérieurs d’Ordres religieux”
  • Supérieur d’un monastère, d’une communauté.
  • Prêtres séculiers d’une congrégation missionnaire fondée en 1868 par le cardinal Lavigerie pour évangéliser l’Afrique.
  • Séculier qui reçoit les aumônes.
  • Ceux qui ont les plus hauts grades.
  • Chef suprême, grand prêtre de la religion saint-simonienne.
  • Braillard démagogue et vulgaire.
  • Type d’agression où l’un des attaquants serre une courroie autour du cou de la victime et la maintient sur son dos tandis que son complice la fouille.
  • Le centième jour avant la libération.
  • L’arroser par des libations”
  • Celui qui est incorporé le premier, c’est-à-dire celui qui a le numéro matricule le plus bas d’une promotion.
  • Gros homme à l’allure bonasse et placide; enfant robuste et dodu.
  • Homme qui aime la tranquillité, ne se fait pas de soucis.
  • Homme qui se plaint dès qu’il n’a pas toutes ses aises”
  • Tranquillement; sans s’en faire, sans se presser.
  • Homme riche, souvent avare.
  • Rieur, homme qui excite les autres à la gaieté”
  • Homme pudibond, volontiers moralisateur.