Pente

substantif féminin


  • Fait d’être incliné, état de ce qui est incliné.
  • Obliquité par rapport au plan de l’horizon.
  • Qui a une certaine inclinaison, qui n’est pas horizontal.
  • Qui suit la direction de l’inclinaison.
  • Boire de façon habituelle avec excès.
  • En ayant une certaine inclinaison.
  • En suivant la direction de l’inclinaison.
  • Valeur de la tangente de l’angle formé par une droite, un plan avec sa projection orthogonale sur le plan horizontal”
  • Coefficient angulaire de la tangente, en un point donné, à la courbe”
  • Courbes de la surface orthogonales aux courbes de niveau”
  • Arcs tracés sur une surface d’un espace affine euclidien (de dimension 3, muni d’un repère orthonormal), rencontrant orthogonalement les lignes de niveau”
  • Droite qui, de toutes les droites du plan, fait le plus grand angle avec le plan horizontal”
  • Courbe dont la tangente en chaque point est la droite de pente du plan tangent en ce même point”
  • Inclinaison de la trajectoire condylienne par rapport au plan de référence pendant la propulsion”
  • Inclinaison dans le plan sagittal, des plans cuspidiens par rapport au plan de référence”
  • Inclinaison dans le plan sagittal de la face linguale des incisives centrales maxillaires par rapport au plan de référence”
  • Rapport entre la variation du courant anodique et la tension nécessaire à appliquer à la grille pour provoquer cette variation”
  • Tangente trigonométrique (exprimée par une fraction ou en pourcentage) de l’angle formé avec le plan horizontal.
  • Inclinaison au-delà de laquelle la pesanteur met en mouvement les matériaux du versant, par éboulement ou par glissement”
  • Pente qui ne change pas de valeur dans des conditions bioclimatiques stables”
  • Inclinaison, sur le plan vertical, de l’axe de la crosse par rapport à la ligne supérieure du canon.
  • Inclinaison de la partie supérieure d’une chaussure par rapport au plan horizontal qui supporte la chaussure dans sa position normale”
  • Inclination, tendance naturelle et spontanée.
  • S’abandonner à, suivre ses penchants dominants.
  • Être enclin à agir, à se comporter d’une certaine façon.
  • Être attiré par/vers quelqu’un.
  • Tendre à quelque chose, avoir tendance à adopter un certain type de comportement.
  • Plan, surface incliné(e).
  • Partie en déclivité qui monte ou descend de manière continue sans subir de dénivellation trop brusque.
  • Partie d’un canal légèrement en pente, fermée par deux portes, et destinée à faire franchir aux bateaux une dénivellation.
  • Ce qui incline, entraîne irrésistiblement une personne dans le sens de la facilité, de ce qui est considéré comme culturellement condamnable, blâmable.
  • Situation que l’on ne domine pas, qui peut avoir des conséquences fâcheuses.
  • Prendre une direction contraire aux exigences sociales, morales, qui risque d’entraîner quelqu’un à sa perte.
  • Déchoir socialement, sombrer moralement.
  • Rétablir une situation facheuse.
  • Bande d’étoffe étroite disposée horizontalement autour d’un ciel de lit, d’un dais, au-dessus de rideaux; ou verticalement de façon à imiter des rideaux.