Penser

verbeverbe intransitif ,substantif masculin ,substantif masculin ,


  • Exercer son esprit; mettre en oeuvre sa conscience.
  • Trad. de
  • Former des idées; concevoir par l’esprit, par l’intelligence.
  • Former ses idées en utilisant les signes, les structures d’une langue particulière.
  • Appareil analogue aux machines à calculer et qui tire les conséquences logiques des données qui lui sont fournies préalablement.
  • Combiner, organiser des concepts, des idées, leur donner un sens
  • Exercer son jugement, faire une construction logique, élaborer une théorie à propos d’un sujet déterminé.
  • Avoir une opinion.
  • Avoir une opinion personnelle.
  • Avoir en matière de politique ou de religion, des opinions conformes ou non à celles du moment.
  • Manière de voir, de juger.
  • Opinion.
  • Donner franchement son opinion; être sans nuance, sans détour dans son expression.
  • Faire réfléchir.
  • Donner lieu à des suppositions, des soupçons, des inquiétudes.
  • Saisir par la pensée; former, construire l’idée d’un être ou d’une chose.
  • Ce qui est ou peut être pensé.
  • Rapporter par l’esprit (un fait, un événement) à une conception, à une attitude déjà connue.
  • Créer par la pensée.
  • Prendre conscience (de).
  • Faire sienne une qualité.
  • Former l’image d’un être ou d’une chose.
  • Y réfléchir profondément, s’en donner une représentation rationnelle.
  • Qui est bien construit, harmonieux, solide.
  • Concevoir selon un plan précis; organiser dans le détail.
  • Avoir pour jugement, pour opinion, pour conviction, pour avis.
  • Selon mon opinion, à mon avis.
  • Donner son opinion.
  • Dire quelque chose avec franchise, sans détour.
  • Dire ce qu’on a dans l’esprit, dans la tête.
  • Ce n’est pas sa conviction, son opinion; il n’est pas sincère.
  • Avoir, bien qu’on ne l’exprime pas, une opinion bien établie et souvent défavorable sur un sujet.
  • Avoir de lui ou de cela (en avoir) une bonne (une mauvaise) opinion.
  • Avoir l’impression de.
  • Former dans son esprit l’idée ou l’image d’une réalité absente.
  • Imaginer.
  • Avoir pour conviction, estimer.
  • Avoir le sentiment, l’impression (de).
  • Appliquer son esprit à un objet abstrait ou concret, présent ou non.
  • Faire attention à ce qu’on dit, peser ses propos.
  • Le faire en s’appliquant, avec toute son attention.
  • Avoir l’esprit complètement libre.
  • Ne plus pouvoir se concentrer sur quoi que ce soit.
  • N’avoir aucune idée, aucun projet.
  • Le faire sans en être conscient, sans s’en rendre compte.
  • Se représenter mentalement un être ou une chose, par l’imagination, par la mémoire, le souvenir.
  • Avoir sans cesse présente à l’esprit l’image de la personne dont on est épris.
  • Avoir une pensée pour quelqu’un, se souvenir de lui.
  • Faire dans son esprit, la liaison, le rapprochement entre des êtres, des choses, des événements.
  • Se préoccuper, s’inquiéter d’elle, lui témoigner de l’intérêt.
  • Être prévoyant.
  • Avoir à penser à bien d’autres choses.
  • Ne penser qu’à l’amour.
  • Avoir, mettre, se mettre dans l’esprit.
  • Avoir présent à l’esprit (une idée, une image, un sentiment, un projet).
  • (Sans) avoir de mauvaises intentions.
  • Ne pas suivre une conversation; être distrait.
  • Oubliez cela.
  • Ne rien laisser au hasard.
  • Considérer qu’une personne correspond au profil d’un emploi; lui réserver cet emploi.
  • Envisager une carrière, un métier déterminé(e).
  • Garder en mémoire.
  • Réfléchir sans efficacité.
  • V.
  • Lieu, pièce où l’on se retire pour penser, pour réfléchir.
  • Action de penser de quelque chose; résultat de cette action.