Ordre

substantif masculin


  • Disposition, relation intelligible entre les choses.
  • Rapport intelligible, satisfaisant aux exigences de l’esprit, pouvant être saisi ou institué entre différents éléments.
  • Disposition, succession régulière, constatée ou instituée.
  • Rapport de succession, classification obéissant à une règle ou à une convention.
  • Ordre de succession suivant la classification des lettres de l’alphabet.
  • Classification d’événements ou d’objets suivant leur succession dans le temps.
  • Classification selon laquelle chaque terme est subordonné au suivant en fonction d’une norme établie.
  • Ensemble d’héritiers légitimes qui, considérés collectivement, excluent un ensemble d’autres héritiers, également pris d’une manière collective, ou qui se trouvent exclus par eux”
  • Procédure amiable ou judiciaire, tendant à régler la répartition du prix de vente d’un ou de plusieurs immeubles d’un débiteur entre ses créanciers privilégiés et hypothécaires, d’après le rang de leurs privilèges et hypothèques
  • Rapport de succession obéissant à une loi.
  • Relations asymétriques et transitives auxquelles satisfont des couples d’éléments d’un ensemble ordonné”
  • Fonctions des observations tenant compte de leur rang et de leur valeur dans une série ordonnée, ou simplement des rangs
  • Liste des sujets classés à la suite les uns des autres dans l’ordre où ils doivent être abordés et examinés par une assemblée délibérante.
  • Inscrire une question parmi celles qui doivent être discutées.
  • Revenir à la discussion des questions inscrites après refus d’aborder une question non inscrite.
  • Résolution adoptée par une assemblée délibérante.
  • Figurer parmi les questions d’actualité, parmi les préoccupations du moment.
  • Figurer parmi les questions de l’actualité gouvernementale, dont le gouvernement s’occupe tout particulièrement.
  • Disposition, distribution dans l’espace conforme à une loi, à des règles.
  • Disposition d’une troupe sur le terrain.
  • Formation des unités militaires strictement définie par les règlements pour la progression ou le défilé, indépendamment des considérations tactiques du combat.
  • Rang, position assigné(e) aux différents corps de l’armée pour se présenter au combat.
  • Rang assigné pour figurer dans les prises d’armes et les défilés.
  • Document précisant l’organisation du commandement et la répartition des unités suivant leur dispositif stratégique ou tactique.
  • Formation de navires en rangs serrés.
  • Organisation satisfaisante et rationnelle.
  • Disposition, manière de ranger, d’arranger les choses, de déterminer leur place de la façon qui semble la plus satisfaisante, la plus fonctionnelle.
  • Qualité d’une personne qui a le souci de l’organisation, du rangement.
  • Être rangé, disposé convenablement; être en état de fonctionner.
  • (Fait d’)organiser, ranger, disposer (de nouveau) convenablement.
  • (Re)mettre en état de bon fonctionnement, (ré)organiser.
  • Prendre des dispositions pour régler sa succession.
  • Se préparer à la mort
  • Remédier à une situation fâcheuse ou défectueuse.
  • Pourvoir à quelque chose en prenant toutes les dispositions nécessaires.
  • En état de fonctionner.
  • Organisation, présentation des idées ou des faits de façon logique ou rationnelle (notamment dans le domaine du raisonnement, de l’argumentation).
  • Méthode.
  • Méthodiquement.
  • Ensemble de règles, de lois.
  • Ensemble de lois régissant l’univers.
  • Principe de causalité, de finalité, lois déterminant l’organisation, l’évolution du monde considéré comme la manifestation d’une volonté organisatrice ou comme une propriété de la matière.
  • C’est une chose normale, prévisible, inévitable.
  • Situation générale, ensemble d’événements.
  • Il est normal, prévisible, inévitable de…, que…
  • Organisation sociale; ensemble des lois et des institutions régissant une société (dans ses composantes politiques, économiques, juridiques, etc.).
  • Ensemble des institutions et des règles destinées à maintenir dans un pays le bon fonctionnement des services publics, la sécurité et la moralité des rapports entre les particuliers”
  • Stabilité sociale, respect des institutions en vigueur, de la hiérarchie sociale.
  • Absence de troubles dans la rue.
  • Formation de police ou formation militaire destinée à maintenir l’ordre, à réprimer les troubles.
  • Groupe de personnes assurant la sécurité et le déroulement sans troubles et sans heurts d’une cérémonie, d’une manifestation, d’un rassemblement.
  • Conformité à un règlement, à une norme; respect du règlement, de la discipline.
  • Admonestation adressée à une personne pour lui rappeler ce qu’il convient de dire ou de faire dans des circonstances données, ou pour lui rappeler un règlement.
  • Peine disciplinaire appliquée par le président d’une assemblée délibérante à un membre qui n’en respecte pas le règlement.
  • Peines prononcées par le président seul:
  • Rappeler quelqu’un à ce qu’il convient de dire ou de faire dans une circonstance donnée; rappeler un règlement.
  • Infliger une peine disciplinaire à un membre qui ne respecte pas le règlement.
  • [Cri par lequel les membres d’une assemblée invitent le président à infliger le rappel à l’ordre à l’un de leurs collègues]
  • Catégorie, classe d’êtres ou de choses, rang dans un ensemble organisé, une série ou une classification.
  • Catégorie, classe distinguée par les caractères propres des éléments qui la composent.
  • Catégorie, classe de faits ou d’idées appartenant à un domaine particulier.
  • Espèce, sorte, nature.
  • De ce point de vue, d’un point de vue différent; suivant ce point de vue.
  • Cardinal de l’ensemble de ses éléments”
  • État de l’homme considéré indépendamment de la grâce et de la vie surnaturelle
  • État de l’homme par rapport à la grâce, à son élévation surnaturelle par Dieu
  • Ensemble architectural formé par les parties saillantes d’un édifice (colonnes, entablement, piédestal) caractéristiques d’un style.
  • Partie d’un édifice construit dans tel ordre d’architecture.
  • Style.
  • Division intermédiaire entre la classe et la famille.
  • Catégorie, classe de personnes établie par l’attribution d’un rang dans une hiérarchie ou la soumission à des règles.
  • Classe regroupant certains citoyens.
  • Chacune des trois classes composant la société française (noblesse, clergé et tiers état).
  • Chacune des quatre classes d’héritiers légitimes établies par la loi d’après le degré de parenté avec le défunt (v.
  • Groupe, association de personnes obéissant à des règles religieuses, morales, professionnelles.
  • Communauté de personnes dont les membres, après avoir prononcé des voeux solennels, vivent dans l’état religieux sous l’observance d’une règle.
  • Toute communauté religieuse.
  • Association affiliée à un ordre religieux, formée de fidèles vivant dans le monde ou de réguliers menant la vie de la communauté.
  • Compagnie religieuse et militaire créée au Moyen Âge pour combattre les infidèles ou pour remplir une fonction hospitalière.
  • Compagnie d’honneur instituée par un souverain ou un état, constituée par un ancien ordre de chevalerie ou créée, et dans laquelle on est admis soit par la naissance soit par le mérite ou les services rendus.
  • Association honorifique dans laquelle l’État nomme les citoyens dont il veut récompenser les mérites personnels.
  • Décoration, insigne de l’appartenance à un ordre.
  • Organisme institué par une loi, chargé d’assurer la réglementation, la discipline et la défense de certaines professions libérales et auquel les membres de la profession sont tenus d’adhérer.
  • Catégorie, classe distinguée du point de vue de la valeur attribuée aux éléments qui la composent.
  • De première qualité, excellent.
  • Moyen, de qualité, d’importance moyenne.
  • Inférieur, de dernière qualité, médiocre.
  • Équivalent à, du genre de.
  • Catégorie d’importance.
  • Degré, grade dans la hiérarchie cléricale dans les Églises catholique et orthodoxe.
  • Sacrement conférant le pouvoir d’exercer les fonctions ecclésiastiques, plus particulièrement la prêtrise.
  • Se faire prêtre.
  • Commandement, injonction.
  • Acte par lequel une autorité commande de faire quelque chose; ensemble d’injonctions, de dispositions impératives.
  • Agir en exécutant un ordre reçu d’un supérieur et non de sa propre initiative.
  • Avoir reçu la mission, la consigne de.
  • Avoir quelqu’un/quelque chose sous son autorité, à sa disposition.
  • Avoir quelqu’un comme subordonné.
  • Donner la mission, la consigne de.
  • Être, se mettre à disposition, se soumettre aux ordres (de quelqu’un).
  • Être le subordonné de quelqu’un.
  • [Formule utilisée pour signifier que le locuteur est aux ordres, disposé à exécuter les ordres d’un supérieur]
  • En ayant l’ordre de.
  • Jusqu’à ce qu’un nouvel ordre, une nouvelle disposition vienne préciser ou modifier la situation.
  • En l’état actuel des choses.
  • Suivant l’ordre, en respectant un ordre.
  • Mention précédant la signature d’un subordonné agissant au nom d’un supérieur.
  • En obéissant à l’ordre de quelqu’un, en se conformant à la volonté de quelqu’un.
  • Document écrit spécifiant une mission, une consigne.
  • Décision déterminant une opération commerciale.
  • Commande.
  • Mandat d’acheter ou de vendre une valeur en bourse donné à un intermédiaire accrédité.
  • Ordre de bourse qui ne doit être exécuté qu’à partir d’un cours déterminé par le client.
  • Endossement (d’un billet, d’un chèque, d’une lettre de change).
  • [Mention inscrite sur les effets de commerce et les chèques afin de permettre leur cessibilité par endossement]
  • (Dict.
  • Prescription impérative, écrite ou verbale, d’exécuter une mission.
  • Ordre prescrivant à une troupe de s’organiser et de prendre les mesures nécessaires en vue de l’exécution d’une mission.
  • Ordre commandant l’exécution d’une mission annoncée par un ordre préparatoire.
  • Réunion au cours de laquelle un chef militaire donnait ses ordres.
  • Ensemble des instructions, des ordres d’un chef militaire pour la journée
  • Ordre du jour des commandants de ces unités.
  • Mise à l’ordre du jour d’un militaire ou d’une unité pour sa conduite exemplaire.
  • Ensemble de deux expressions secrètes constituant un signal de reconnaissance.
  • Consigne, résolution commune aux membres d’un parti, d’une association, d’un groupe quelconque.