Ordinaire

adjectif et substantif substantif masculin


  • Qui découle d’un ordre de choses ou appartient à un type présenté comme commun et normal (pour ce à quoi réfère le syntagme).
  • Pas que les troupes sont censées prendre lorsqu’on ne leur en ordonne pas d’autre et qui est le plus lent de ceux qu’on leur a enseignés.
  • Premier degré de la torture.
  • Premier rang dans la hiérarchie des enseignants universitaires de certains pays germaniques.
  • Langage qui s’exprime par les langues naturelles (par opposition aux langages logiques ou mathématiques) et qui permet la communication dans la vie quotidienne.
  • Dont le référent accomplit de manière habituelle ou en fonction d’un ordre établi la fonction désignée par le substantif.
  • Qui remplit ses fonctions toute l’année ou de manière habituelle.
  • Musicien ordinaire de la maison du roi.
  • Juge, cour, qui siégeaient toute l’année et non seulement un semestre
  • Qui est exercé(e) de manière habituelle et/ou réglé(e) par quelqu’un.
  • Qu’on éprouve ou qu’on manifeste habituellement.
  • Qui a pour valeur, mesure, telle ou telle valeur, mesure habituelle.
  • Qui présente des caractéristiques, une valeur, une qualité qui ne dépassent pas le niveau moyen par opposition à quelque chose d’autre pour lequel celles-ci sont supérieures.
  • De condition sociale modeste.
  • Ce qui se produit, ce qu’on fait en vertu d’un ordre des choses présenté comme commun et normal (pour une situation ou un type de choses donné).
  • Être dans sa forme, dans sa disposition habituelle.
  • À mon/ton/etc. habitude.
  • D’une manière conforme à l’usage.
  • D’une manière contraire à l’usage ou à l’habitude.
  • S’écarter de l’usage habituel, de la pratique courante:
  • De façon habituelle.
  • Suivant un usage normalement reconnu ou accepté, suivant la manière accoutumée.
  • Ce qui constitue habituellement un repas (gén. au restaurant ou dans une communauté donnée).
  • Le vin de qualité ordinaire que l’on boit au cours du repas, à la différence des vins plus fins que l’on boit au rôti et au dessert, etc.
  • Nourriture servie à la troupe par opposition à celle du mess des sous-officiers ou du mess des officiers.
  • Personnel (ayant tel ou tel grade) chargé d’assurer et/ou de superviser la préparation des repas de la troupe.
  • Ensemble des prières dont le texte est invariant et qu’on retrouve dans les messes tout au long de l’année (à la différence du «propre du temps» ou du «propre des Saints»).
  • Tout supérieur qui a juridiction spirituelle sur des religieux
  • Coursier de la poste partant à jours réguliers.
  • Fonction, pouvoir judiciaire de l’évêque diocésain.