Noyé

verbe transitif adjectif substantif masculin ,


  • Faire périr par asphyxie en plongeant dans un liquide.
  • Fatiguer le poisson pris à l’hameçon pour le sortir plus facilement de l’eau.
  • Créer la confusion, embrouiller les choses pour éluder une question, donner le change, tromper quelqu’un.
  • Étourdir quelqu’un en parlant beaucoup.
  • Jeter le discrédit sur, causer la perte de, ruiner, couler.
  • Recouvrir d’eau.
  • Anéantir, rendre inutilisable, faire disparaître à l’aide de grandes quantités de liquide.
  • Mouiller la poudre pour la rendre inutilisable afin d’empêcher une explosion.
  • Empêcher le fonctionnement du carburateur par une trop grande arrivée d’essence.
  • Mettre une trop grande quantité d’eau.
  • Délayer la chaux, le plâtre dans une trop grande quantité d’eau.
  • Baigner.
  • Réprimer sauvagement et de façon très meurtrière une révolte, en faisant couler le sang.
  • Faire disparaître au sein d’une masse compacte.
  • Enfoncer un clou jusqu’à ce que sa tête disparaisse dans le bois.
  • Recouvrir d’une matière autre que liquide, dissimuler au regard en estompant les contours.
  • Fondre les contours, les couleurs d’une figure.
  • Recouvrir un bruit par un autre.
  • Rendre confus par un manque de rigueur, rendre indiscernable par des digressions.
  • Faire disparaître, faire que s’oublie ou se perde (quelque chose).
  • Mourir par immersion, soit volontairement, soit par accident.
  • Être incapable de surmonter une difficulté même mineure.
  • Disparaître en s’effaçant dans un ensemble plus vaste.
  • S’adonner à (une occupation, un plaisir), se laisser submerger par (un état d’esprit), jusqu’à l’anéantissement, la ruine.
  • Courir à sa perte.
  • Sombrer, se perdre.
  • Perdre de vue l’essentiel au profit des détails.
  • Qui peut se noyer, qui perd vite pied, qui est rapidement abattu.