Neutralité

substantif féminin


  • Caractère, attitude d’une personne, d’une organisation, qui s’abstient de prendre parti dans un débat, une discussion, un conflit opposant des personnes, des thèses ou des positions divergentes.
  • Objectivité.
  • Attitude d’un État qui s’abstient de prendre position dans les domaines de la politique, de la religion, de l’idéologie, de la morale.
  • Principe selon lequel l’enseignement doit être neutre, ne doit favoriser aucune confession religieuse, aucune opinion philosophique, politique dans les établissements publics.
  • Attitude «neutre» du psychanalyste dans la cure type, qui s’abstient d’influencer le patient, par une écoute non directive et indépendante de son propre idéal.
  • Condition, position intermédiaire entre deux états.
  • Attitude, situation d’un État qui reste volontairement en dehors d’un conflit armé déterminé.
  • Statut juridique d’un État qui s’est engagé par traité à ne jamais faire de guerre offensive, à rester en dehors de tout système d’alliances.
  • Situation d’un État neutre qui mobilise des forces en vue de faire respecter ses droits de neutre.
  • Confédération des puissances maritimes pour garantir sur les vaisseaux neutres les marchandises des nations ennemies”
  • Attitude d’un État neutre qui favorise l’un des belligérants.
  • Caractère de ce qui est neutre.
  • Caractère neutre, impersonnel, impartial, sans relief du ton, du style, d’un récit, d’un discours, d’un rapport, etc.
  • Absence apparente d’expressivité émotive, style neutre, impersonnel.
  • Caractère neutre, sans éclat
  • de la couleur, de la luminosité.
  • du timbre.
  • Caractère neutre d’un corps, d’une substance, d’un milieu, d’une solution.
  • Caractère neutre d’un corps, absence de phénomène magnétique ou électrique.
  • Principe suivant lequel l’impôt doit être une répartition des charges publiques proportionnée aux revenus de chacun.