Mystique

adjectif et substantif substantif féminin ,verbe transitif ,participe présent en emploi substantif adverbe


  • Relatif au mystère, à une croyance surnaturelle, sans support rationnel.
  • Le Christ.
  • L’Église.
  • L’Eucharistie.
  • L’un des noms de la Vierge Marie.
  • Chez Lévy-Bruhl (…) type de pensée (…) fondé sur la croyance à des forces, à des influences, à des actions imperceptibles aux sens et cependant réelles: ex. le coeur, le foie, la moelle, etc. sont censés procurer telle ou telle qualité à ceux qui s’en repaissent”
  • Caché, secret; dont la signification n’est discernable que par rapport au mystère; allégorique, symbolique.
  • Document que le testateur remet clos et scellé à un notaire qui, en présence de six témoins, dresse sur l’enveloppe un acte de suscription”
  • Qui concerne, qui reflète les croyances, les pratiques ou l’expérience propres au mysticisme.
  • Qui a le caractère intuitif, passionné, absolu du mysticisme.
  • Personne qui adhère à des croyances surnaturelles, qui possède une foi religieuse intuitive et
  • Personne atteinte de délire mystique.
  • Personne qui adhère avec une passion extrême à un idéal artistique, politique, social.
  • Étude, connaissance du mysticisme, de la spiritualité mystique.
  • Ensemble des mouvements spirituels par lesquels l’âme accède à la présence divine.
  • Croyances, doctrines, thèses, idéologies, etc. qui suscitent une adhésion de caractère passionné.
  • Sentiment exacerbé et absolu centré sur une représentation privilégiée et quasi mythique
  • Rendre mystique, transformer, métamorphoser.
  • Celui, celle qui a des tendances mystiques.
  • D’une manière mystique.