Honneur

substantif masculin


  • Principe moral d’action qui porte une personne à avoir une conduite conforme (quant à la probité, à la vertu, au courage) à une norme sociale et qui lui permette de jouir de l’estime d’autrui et de garder le droit à sa dignité morale.
  • Homme vertueux, probe, intègre, courageux, qui ne transige pas avec les lois les plus strictes de la morale.
  • Bien moral dont jouit une personne dont la conduite (conforme à une norme valorisée socialement) lui confère l’estime des autres et lui permet de garder le sentiment de sa dignité morale.
  • Engagement, promesse auquel on ne peut manquer sans se déshonorer.
  • Promettre solennellement.
  • Ce qui est essentiel quant à la dignité d’une personne et à l’estime qui lui est due.
  • Partie centrale de l’écu.
  • Ôter toute l’estime, toute la considération dont jouit une personne.
  • Persuader une personne que sa dignité est en jeu (à faire ou non quelque chose).
  • Faire preuve dans l’accomplissement d’une tâche, d’une attention, d’un soin plus grand que de coutume.
  • Obtenir tardivement un résultat honorable en marquant un but, des points lors d’une rencontre qui s’est déroulée au désavantage d’une équipe, d’un joueur.
  • Eux
  • Dignité que confère l’observation de principes déterminés (par le groupe considéré).
  • Dignité que confère une conduite sexuelle conforme à une norme valorisée socialement (chasteté, fidélité dans le mariage).
  • Considération que l’on accorde à une personne qui s’est distinguée par ses qualités morales, par des actions, des attitudes valorisées socialement.
  • Sans en tirer d’avantages, de bénéfice matériel ou financier; pour en retirer de la considération.
  • Subst. +
  • Champ de bataille.
  • Sortir, se tirer d’une situation difficile sans perdre la face, avec succès.
  • Être apprécié, faire apprécier; être très considéré, entourer de considération.
  • Être conforme au goût du jour; avoir cours; être à la mode.
  • Procurer de la gloire à, être une cause de fierté, de joie, de bonheur.
  • Marque de respect, d’estime; manifestation extérieure qui rend témoignage de la considération, de l’admiration qu’on porte à une personne; privilège accordé à quelqu’un pour le distinguer, lui donner des marques de considération.
  • Transcription française d’un titre usité en Angleterre
  • Sauf le respect que je vous dois”
  • Conseiller d’épée qui avait séance et voix délibérative dans les cours souveraines.
  • Chevalier attaché à la personne d’un prince, d’une princesse.
  • Dont l’usage est réservé pour rendre hommage à quelqu’un.
  • Place réservée à une personne, à quelque chose qu’on veut honorer.
  • Qui rend hommage aux qualités d’une personne; qui marque la considération qu’on a pour lui.
  • Arme donnée à un militaire en mémoire d’une action d’éclat, de son mérite, de sa bravoure.
  • Pour rendre hommage, pour honorer quelqu’un, quelque chose.
  • En vue de fêter, de célébrer.
  • À quel propos, pourquoi, à cause de qui?
  • Geste trivial par lequel on signifie à quelqu’un un mépris injurieux.
  • Être fêté, célébré.
  • Être privilégié, avoir la première place.
  • Être à l’avantage de quelqu’un et lui valoir des marques de considération, d’estime.
  • Être une des causes de l’estime, de la considération qui est accordée à quelqu’un ou quelque chose; lui donner des marques de considération.
  • Se montrer digne de.
  • Les honorer, les tenir.
  • Manger abondamment et avec plaisir.
  • Attribuer (généralement à tort), à quelqu’un quelque chose qui procure de la considération et dont le mérite lui revient.
  • Se sentir honoré de quelque chose, en retirer de l’orgueil.
  • Considérer comme honorifique, comme une marque d’estime, de considération.
  • Passer avec un navire très près d’un autre navire ou d’une terre sans les toucher”
  • Il faut rendre honneur à chacun selon son rang et sa qualité.
  • Témoignages, marques de considération, d’estime, rendus à une personne qui s’est distinguée par sa conduite; marques de distinction.
  • Avec la considération que l’on témoigne à des gens importants.
  • Sans ménagement.
  • Lui faire des funérailles dignes de lui.
  • Derniers hommages rendus lors des funérailles.
  • Marques spéciales de respect (salut, salves, cérémonies) dont sont honorées certaines personnes occupant une place élevée dans la hiérarchie sociale (civile ou militaire).
  • Conditions faites aux troupes qui ont capitulé après un combat honorable et qui leur permettent de sortir de la place assiégée avec leurs armes.
  • Conditions honorables qui permettent aux deux parties opposées dans un procès, un conflit, de considérer que leur dignité est pré
  • Figurer, être cité, mentionné à la première page d’un journal.
  • Recevoir des hôtes avec des attentions toutes particulières, dans le souci de leur être agréable.
  • Présider un repas et veiller à ce que chacun soit satisfait.
  • Les présenter en les vantant.
  • Apporter à la personne qu’on veut honorer le pied droit de devant de la bête qui vient d’être tuée.
  • Fonctions, titres qui confèrent de l’éclat dans la société.
  • Hiérarchie des magistratures et fonctions publiques.
  • Principales pièces qui servent aux cérémonies, aux sacres des rois, à la célébration des grandes cérémonies.
  • (Chacune des) figures d’atout, (chacune des) cartes les plus hautes (au bridge et au whist).