Gueux

substantif adverbe ,substantif féminin substantif masculin avec valeur hypocoristique.


  • Celui, celle qui est réduit(e) par la plus extrême pauvreté à mendier pour subsister.
  • Mendiant qui se tient toujours à la même place qu’il défend et s’attribue comme un fief (cf.
  • Coquin.
  • Gueux enrichi et devenu arrogant
  • Clématite des bois.
  • Toile de chanvre contenant une trame de coton grossier et imitant le velouté.
  • Corporation supposée des gueux de Paris dont le quartier général était la Cour des Miracles.
  • Huguenots des Flandres ligués contre Philippe II et qui, s’honorant d’une qualification injurieuse, portaient comme signes de ralliement l’écuelle et la besace
  • Celui, celle que la pauvreté contraint à ne pas maintenir un train de vie correspondant à sa condition sociale, à ses désirs.
  • Corniche dépourvue d’ornements”
  • Personne de mauvaise apparence, à la conduite vile, méprisable.
  • Femme de mauvaise vie.
  • Fréquenter les prostituées.
  • La République française pour ses adversaires royalistes.
  • Objets d’apparence pauvre ou de bas prix.
  • Chaufferette en terre percée de trous et portée sur les genoux pour se réchauffer.
  • Étoffe de laine fabriquée en Flandre
  • Dentelle légère et aérée
  • À la façon d’un gueux, très pauvrement.
  • Petite gueuse.



WW