Four

substantif masculin substantif féminin ,


  • Ouvrage (en maçonnerie) ou appareil doté d’un minimum d’ouvertures et conçu pour le traitement ou la transformation, sous très forte chaleur, des produits ou objets qui y sont introduits.
  • Il fait extrêmement chaud.
  • Qui concentre les rayons du soleil de manière à constituer un foyer à température très élevée
  • Ouvrage en maçonnerie, traditionnellement de forme voûtée, destiné à la cuisson de certains aliments (pain, pâtisserie, etc.).
  • Où les vassaux du seigneur devaient faire cuire leur pain en payant une redevance.
  • Il est impossible d’être partout en même temps.
  • Pièce de pâtisserie, cuite au four.
  • Petite pièce de pâtisserie, cuite au four et servie généralement au cours d’une réception, d’un thé, ou comme dessert.
  • Compartiment de la cuisinière ou du fourneau (ou, plus récemment, élément de cuisine autonome), qui sert à la cuisson de certains aliments grâce à la chaleur qui y règne.
  • Four portatif.
  • Absence de spectateurs, interprétée comme un échec, une déconsidération.
  • Ce qui provoque l’absence de spectateurs.
  • Échec complet.
  • Petits branchages ou brindilles aptes à chauffer le four.