Fatiguée

verbe.


  • Provoquer une diminution des forces de l’organisme, généralement par une activité excessive ou trop prolongée.
  • Affecter (un organe) de manière pénible au point d’en empêcher le fonctionnement normal.
  • Qui manifeste la fatigue d’une personne.
  • Qui montre des signes d’épuisement.
  • Se donner de la fatigue.
  • Ne rien faire.
  • Provoquer la fatigue (d’un de ses organes, d’une de ses facultés).
  • Devenir fatigué.
  • Imposer un effort pénible (à un animal) au point de le rendre incapable d’exécuter plus longtemps ce qui lui est demandé.
  • Manœuvrer (un animal) de façon à diminuer sa résistance pour le maîtriser.
  • Décourager quelqu’un, lui enlever l’envie de poursuivre ce qu’il a commencé.
  • Importuner, lasser.
  • Atténuer la vivacité (de quelque chose).
  • Se décourager, ne plus avoir envie de poursuivre.
  • Être importuné (par quelqu’un), ne plus pouvoir le supporter.
  • Diminuer la résistance (d’une chose), sa solidité, par une trop longue ou trop violente utilisation.
  • Qui est usagé, voire assez usé.
  • Diminuer l’importance (d’une chose), la réduire.
  • Rendre fatigant.
  • La retourner plusieurs fois.
  • La remuer, la tourner après l’avoir assaisonnée.
  • Retoucher à plusieurs reprises jusqu’à affadir le contraste des tons.
  • Se donner de la fatigue par une activité ou un travail excessif.
  • Se déformer à la suite d’un effort trop grand.
  • Être fortement ébranlé par l’effet du vent ou de la mer déchaînée.