Équilibre

substantif masculin


  • Attitude ou position stable (généralement verticale pour le corps humain) d’un corps ou d’un objet dont le poids est partagé également des deux côtés d’un point d’appui, de sorte que ce corps ou cet objet ne bascule ni d’un côté ni de l’autre.
  • Dans une position parfois difficile, précaire, mais stable.
  • Pencher exagérément d’un côté, au risque de tomber.
  • Dans une attraction de cirque ou de music-hall, performance d’une personne (parfois d’un animal) réussissant à se tenir ou à faire tenir des objets dans cette position.
  • Juste rapport, proportion harmonieuse entre des éléments opposés ou convenable pondération des parties d’un ensemble
  • Opposer une force morale ou une personne à une autre pour la contrebalancer.
  • État du cœur et de l’esprit quand aucun trouble intérieur ou extérieur ne gêne leur fonctionnement normal.
  • État de psychisme dont la structure et le fonctionnement ne sont gênés par aucun trouble intérieur; Caractère harmonieux, sans prédominance aucune, sans névrose”
  • Répartition heureuse, distribution harmonieuse de la composition d’une œuvre.
  • Qualité d’un ouvrage, d’un style, d’une expression, résultant de l’agencement heureux de la composition ou d’une parfaite maîtrise des possibilités de la langue.
  • Fait, pour plusieurs forces ou actions agissant sur un système, de se contrebalancer exactement, ne modifiant en rien son état de repos ou de mouvement
  • Équilibre qui tend à se rétablir spontanément lorsqu’il est légèrement troublé.
  • État atteint par une substance radioactive dont la désintégration donne un nouveau produit radioactif, lorsque le nombre d’atomes formé pendant chaque intervalle de temps est égal au nombre d’atomes disparus”
  • État d’un corps ou d’un système de corps qui dépendent des conditions de leur milieu (température, pression, etc.) d’une façon telle qu’à chaque état défini de ces conditions, appelées
  • Fait, pour plusieurs constituants d’un corps, d’être en proportion constante
  • Exacte distribution des humeurs dans l’organisme, facteur de santé.
  • Situation dans laquelle les interactions entre la flore et la faune, le sol et la végétation d’un milieu donné sont telles que la structure et le fonctionnement de ce milieu restent constants.
  • Situation dans laquelle les dépenses d’un budget annuel sont entièrement couvertes par les recettes.
  • Situation dans laquelle le déficit ou l’excédent du commerce international sont équivalents.
  • Situation dans laquelle les pouvoirs politiques d’un pays se pondèrent et se contiennent mutuellement, de façon à exclure la prédominance de l’un d’eux.
  • Situation dans laquelle des États limitent et contiennent leurs influences ou leurs pouvoirs de façon qu’aucun d’eux n’ait une prépondérance particulière ou qu’ils soient solidaires en cas de nécessité.
  • Principe de stabilité fondé sur l’espoir que la terreur qu’inspirent les armes nucléaires dissuadera les adversaires d’en faire usage”
  • Situation dans laquelle la population d’un pays est en harmonie avec les ressources du pays considéré.
  • État d’intégration dans lequel les tendances compétitives ou antagonistes se compensent réciproquement”