Détente

substantif féminin


  • Action de relâcher ce qui est tendu, spécialement en permettant soit la mise en jeu rapide d’un mécanisme, soit l’action vigoureuse des muscles opérant certaines performances.
  • Objet opérant cette action.
  • Pièce d’une arme à feu maintenant un ressort bandé, qui, actionné par le doigt, fait partir le coup.
  • Mécanisme de précision qui fait partir le coup en deux temps.
  • Action de lâcher la détente.
  • Être avare; laisser partir difficilement l’argent.
  • Acquiescer difficilement aux désirs d’autrui.
  • Pièce d’une pendule, d’une horloge qui en se détendant déclenche la sonnerie.
  • Être en mesure d’effectuer instantanément un mouvement d’extension rapide, vigoureux.
  • Dernière phase de l’articulation d’un phonème, pendant laquelle les organes vocaux abandonnent la position prise pendant l’émission pour passer à la position d’indifférence ou pour préparer l’émission du phonème suivant”
  • Action de diminuer la pression d’un fluide.
  • Phase d’expansion d’un gaz qui était sous pression, amenant un refroidissement.
  • Chute progressive de la pression de la vapeur dans le cylindre quand on ne l’a admise que pendant une fraction de la course du piston.
  • Troisième temps du cycle d’un moteur à explosion.
  • Diminution ou perte d’une tension quelconque.
  • Action de se détendre, état agréable qui suit.
  • Repos, loisir entrecoupant les occupations.
  • Permission accordée tous les quatre mois aux soldats de 1914-18.
  • Ne rien faire.
  • Apaisement des tensions existant entre deux ou plusieurs États.
  • Fin d’un processus inflationniste”