Clerc

substantif masculin


  • Homme qui a reçu la tonsure et qui, de ce fait, est entré dans l’état ecclésiastique.
  • Il ne faut pas traiter un sujet devant des personnes qui le connaissent mieux que nous
  • Ecclésiastiques liés aux règles d’un ordre religieux ou menant la vie commune
  • Prêtre instable, offrant ses services aux ecclésiastiques possesseurs de bénéfices en échange de son entretien ou d’une certaine rémunération
  • Clercs tonsurés qui vagabondaient et gagnaient leur vie en faisant les bouffons et en composant des vers”
  • Celui qui étudie en vue d’embrasser l’état ecclésiastique
  • Jeune gentilhomme s’exerçant au métier des armes et qui était un novice de chevalerie.
  • Parler comme un homme sans expérience
  • Enfant de chœur
  • Lettré, intellectuel.
  • C’est avec de bons livres que l’on devient une personne instruite
  • Les personnes les plus instruites ne sont pas toujours les plus habiles.
  • Être très versé en (cette matière)
  • Employé travaillant dans l’étude d’un officier public ou ministériel; employé, serviteur, secrétaire d’un personnage, d’un groupement de personnes, d’un organisme officiels.
  • Celui qui était chargé de tenir registre des droits dus au roi pour les marchandises passant sur les rivières
  • Notaires royaux qui étaient détachés pour le service du
  • Action maladroite dans une affaire
  • Rendre compte des recettes et des dépenses qu’on a effectuées, sans autre responsabilité que celle de l’exactitude