Bonhomme

substantif masculin et adjectif


  • Homme bon, vertueux, d’un comportement favorable, agréable à autrui.
  • Celui qui contrefait la bonté pour mieux parvenir à ses fins.
  • Homme simple, naïf, excessivement crédule ou complaisant
  • Personne traitée sans grand respect parce que considérée comme un inférieur ou un égal sous divers rapports.
  • Vieillard (la sénilité étant censée diminuer les facultés).
  • Jeune homme.
  • Enfant
  • Individu de petite taille.
  • Paysan.
  • Sobriquet du paysan.
  • Tout autre roturier, homme du peuple ou bourgeois
  • Simple soldat (p. oppos. à
  • Homme quelconque.
  • Individu remarquable par sa valeur intellectuelle, son talent, etc., mais envers qui on affecte une certaine familiarité pour le dénigrer, ou, le plus souvent, pour traduire, sans excès d’emphase, l’admiration très vive et très sincère qu’on lui porte.
  • Surnom de La Fontaine.
  • Juron inoffensif
  • Figure représentant schématiquement un homme moyen.
  • Dieu figuré sous forme humaine.
  • Phrase prononcée par les joueurs en se transmettant l’un à l’autre une allumette ou un morceau de papier enflammé(e), symbolisant une forme humaine (l’extinction étant punie d’un gage).
  • Personnage de roman, etc.
  • Suivre la voie toute tranquille qu’on a choisie, sans se laisser dérouter par les événements extérieurs
  • Qui a un bon naturel, qui se montre favorable, secourable à autrui
  • Sans détours, d’une grande simplicité et complaisance.
  • Sans manières, d’un laisser-aller excessif.