Bénir

verbe transitif


  • Combler de biens, de faveurs, faire prospérer.
  • Se disait autrefois à une personne qui éternuait”
  • On le dit quelquefois à un pauvre quand on n’a rien à lui donner”
  • Se dit ironiquement, en signe de mécontentement, à une personne dont le discours ou la conduite nous fâche ou nous contrarie.
  • Être favorisé par le sort”
  • Accorder (quelque chose) comme bénédiction (à quelqu’un), combler (quelqu’un) de (quelque chose)
  • Louer la divinité pour ses bienfaits, glorifier Dieu par des actions de grâces.
  • Se féliciter de.
  • Exalter (quelqu’un ou quelque chose) pour exprimer sa reconnaissance, sa satisfaction.
  • Flatter (quelqu’un), promettre (quelque chose).
  • Dire des choses agréables à quelqu’un.
  • Maudire
  • Accomplir un geste rituel et prononcer des paroles qui donnent un caractère sacré et souhaitent le bonheur à quelqu’un.
  • Appeler la protection de Dieu sur une ou plusieurs personnes par des paroles, des gestes rituels (signe de la croix, etc.).
  • Les installer dans leur dignité avec certaines cérémonies et en faisant sur eux certaines prières.
  • Consacrer une chose (objet, etc.) destinée au culte.
  • Être pendu; allusion aux saccades des pendus”
  • Souhaiter prospérité et bonheur, en faisant appel à la protection divine.
  • Accorder son approbation, voire sa protection à un projet, à une initiative.