Analogue

adjectif et substantif substantif masculin ,


  • Qui présente une analogie. (Correspond à
  • Comparable sous certains rapports.
  • Semblable
  • Qui présente des rapports de similitude
  • Qui offrent les mêmes connexions avec des organes voisins
  • Terme employé quelquefois par opposition à transpositives. Il désigne les langues dont la syntaxe et la construction sont soumises à l’ordre analytique parce que le discours y suit la gradation analytique des idées : leur marche est donc analogue et en quelque sorte parallèle à celle de l’esprit, dont elles suivent pas à pas les opérations. Ce terme, employé pour la première fois dans cette acception par l’abbé Girard, ne se trouve guère que dans les ouvrages de ce grammairien.”
  • Deux classifications ou deux partitions, deux séries ou deux placements sont « analogues » s’ils obéissent aux mêmes règles opératoires et que l’on peut donc effectuer une correspondance biunivoque entre leurs opérations respectives, mais que les notions groupées sont différentes.”
  • Qui répond à la même définition.
  • Qui, sans avoir la même forme, présente une grande ressemblance de fonction.
  • Qui, sans être matériellement identique, remplit des fonctions semblables.
  • Se dit d’un rapport commun qui existe entre une suite de nombres.”
  • Se dit d’un rapport entre des sons qui forment un accord.”
  • Être qui participe de la nature et des attributs de Dieu dans la mesure où il a reçu de lui l’existence
  • Modèle exemplaire