Âme

substantif féminin


  • Principe de vie.
  • Principe transcendant à l’homme.
  • Principe spirituel de création divine, transcendant à l’homme auquel il est uni pendant la vie terrestre comme foyer de sa vie religieuse où s’affrontent le Bien et le Mal
  • Avoir la responsabilité de la vie spirituelle des fidèles, du salut de leur âme
  • Avoir la responsabilité matérielle et/ou morale d’une ou de plusieurs personnes
  • Celui dont le titulaire est obligé à résidence, et chargé de travailler en personne au salut des âmes qui lui sont confiées. Les évêchés, les cures sont des bénéfices avec charge d’âmes.”
  • Formule de serment.
  • Sur mon salut éternel.
  • Principe spirituel opposé au corps soumis aux instincts et instrument de corruption
  • Ce même principe en tant qu’il est immortel et survit après la mort.
  • Fête que l’Église célèbre annuellement le 2 novembre pour le repos de l’âme des fidèles défunts.”
  • (les âmes condamnées à subir les peines de l’enfer)
  • Lui être dévoué corps et âme dans le mal et accomplir aveuglément tout ce qu’il ordonne même lorsqu’on le réprouve
  • exercer une mauvaise influence sur quelqu’un, le pousser dans la voie du mal
  • Vente à l’enchère dont le produit est employé à faire dire des messes pour les âmes du purgatoire.”
  • Conclure avec le diable un pacte selon lequel il accorde certains privilèges pendant la vie terrestre (science, jeunesse, puissance surnaturelle…) en échange de la possession et de la damnation éternelle de l’âme
  • Aliéner sa liberté, sa dignité… en échange de quelque chose
  • Le séjour des morts.”
  • Les âmes des morts non ensevelis, condamnées à errer sur les bords du Styx.
  • Errer en proie à un ennui, une solitude, une inquiétude… que l’on ne sait comment rompre ou tromper
  • Principe, de conception différente suivant les auteurs, qui anime l’univers
  • Principe immanent à l’homme.
  • Principe de vie et de pensée, attribué parmi tous les êtres à l’homme seul et qui, uni au corps, constitue l’être humain vivant
  • Principe de nature spirituelle opposé au corps matériel
  • Tout entier, totalement.
  • Sans réserve. Répondre de qqn corps pour corps et âme pour âme.
  • Être doué d’une grande résistance physique et morale.
  • Être sur le point d’expirer.
  • Mourir
  • Tuer.”
  • Personne que toute vie semble avoir désertée, la laissant abattue et sans aucune capacité de réaction.
  • S’emploie en parlant d’un corps organisé (parti, armée…) qui a perdu son animateur, son chef.
  • On dit qu’une étoffe n’a que l’âme, quand elle n’a ni consistance, ni solidité; elle manque de corps.”
  • L’être humain appréhendé dans son essence
  • Personne, en tant qu’être humain vivant; habitant
  • Principe de vie qui anime l’homme et les êtres organisés, animaux et plantes
  • Ce qui est ou donne à une chose l’équivalent de ce que l’âme est ou apporte au corps qu’elle habite.
  • Personne chose, idée… qui anime et dirige une activité, un groupe, un corps organisé…
  • Ce qui constitue l’essence ou est à l’origine de quelque chose
  • Ce qui donne le sentiment ou l’illusion de la vie
  • Lui donner l’aspect de la vie.
  • Principe de la pensée, de l’action, de la sensibilité ou de la conscience.
  • Principe et siège de l’activité psychique, consciente et inconsciente
  • La partie la plus intime de l’être.
  • Du plus profond de soi-même.
  • Profondément, tout au fond de son être.
  • De tout son être, en engageant toutes ses ressources.
  • Fondamentalement
  • Ensemble de dispositions subjectives communes aux membres d’un groupe et caractéristiques de ce groupe.
  • Être si étroitement unis, que l’on semble ne plus faire qu’un seul être
  • Se sentir animé, habité par des aspirations, des idées, des convictions identiques à celles d’une autre personne
  • Personne, chose qui anime la vie de quelqu’un en lui donnant une raison d’être, un contenu, un sens
  • Personne qui a de profondes affinités de goûts, de sentiments… avec une autre personne (particulièrement avec une personne du sexe opposé), qui est faite pour s’entendre, pour vivre en harmonie avec elle
  • Terme de tendresse, usité en particulier pour désigner la femme aimée
  • Principe de la vie affective; siège des sentiments
  • Ensemble d’impressions, de sentiments ressentis dans une circonstance donnée
  • État de mélancolie, de vacuité, plus ou moins maladif, dû p. ex. au désœuvrement, à l’ennui, à la solitude.
  • Contre son gré, avec détresse.
  • Être désespéré
  • Avoir une grande sensibilité; avoir du cœur, être bon et humain.
  • Être animé par une grande bonté, une grande humanité.
  • Manquer, n’avoir pas de cœur, être insensible et dur.
  • Froid, figé
  • Être doué d’une sensibilité aiguë, toujours en éveil.
  • Fendre le cœur, toucher au point le plus sensible.
  • Revivre l’état d’âme, éprouver à nouveau les sentiments de (tel moment du temps)
  • Principe de la sensibilité, de l’imagination, de la création artistique
  • Avec beaucoup de sentiment, avec une puissance d’émotion qui révèle une sensibilité délicate.
  • Psychisme que la sensibilité de l’homme perçoit surtout dans les choses, en s’y projetant; psychisme spécifique ainsi prêté à chaque chose, l’homme y projetant des états affectifs différents; ce qui est ressenti comme étant la nature propre et intime d’une chose
  • La vie, en particulier la vie intérieure, la personnalité que l’artiste imprime à sa création
  • Principe de la volonté et de l’action, principe et siège de la conscience et de la vie morale
  • Formule de serment.
  • En toute sincérité, en toute honnêteté
  • Personne d’une nature bonne et simple, personne charitable.
  • Évidement intérieur où se place le projectile
  • Partie médiane joignant le patin au champignon.
  • Partie centrale d’un fil, d’un charbon pour électrodes, etc., lorsqu’on doit les utiliser dans des buts spéciaux.”
  • Partie centrale et métallique d’un câble électrique, conduisant le courant”
  • âme formée de plusieurs brins conducteurs, assemblés en toron “
  • âme constituée par un conducteur unique.”
  • … paroles qui servent à expliquer la figure représentée dans le corps d’une devise”
  • Fil intérieur autour duquel on tresse les torons.”
  • Petite pièce de bois interposée, dans le corps de l’instrument, entre la table et le fond, les maintenant à la bonne distance et assurant la qualité, la propagation comme l’uniformité des vibrations.
  • Feuilles de carton moulé qui sont couvertes d’une ou de plusieurs couches de papier.”
  • L’espèce de massif, de noyau sur lequel on applique le stuc, le plâtre, etc., dont on forme une figure, une statue.
  • Trou conique dans le corps d’une fusée volante.”
  • … morceau de cuir qui, formant soupape, laisse pénétrer l’air dans l’instrument et l’y retient.”
  • … petites feuilles de tabac qui remplissent le dedans des andouilles de tabac.
  • Le menu bois, les menues branches qui sont au milieu d’un fagot.
  • Noyau d’un gland de passementerie.”
  • Tissu que renferme le tuyau de la plume