Accident

substantif masculin


  • Ce qui s’oppose à la substance ou à l’essence.
  • Ce qui existe, non en soi-même, mais dans un autre; (…) par ex., la couleur, la forme, qui ne peuvent être que la couleur, ou la forme de quelque chose subsistant en elle-même.”
  • En termes de théologie, et en parlant du Saint-Sacrement de l’Eucharistie, on appelle
  • En parlant du Saint-Sacrement de l’Eucharistie, il se dit de la figure, de la couleur, de la saveur qui restent, après la consécration et la
  • Il faut noter qu’il est propre à l’
  • Ce qui ne fait pas partie de la
  • Sophisme consistant à conclure d’un caractère
  • Par
  • En termes de grammaire, tous les changements que les mots peuvent éprouver. Les
  • En termes de peinture
  • Modification que le peintre apporte à l’effet général d’un tableau dans la disposition de la couleur et de la lumière. Ce mot s’emploie mieux au pluriel… On distingue des
  • Dans ces emplois le sens glisse insensiblement vers l’idée générale de variation, de variété, qui pour l’œil de l’observateur rompent la monotonie du fond
  • Tout signe qui indique une élévation ou un abaissement de tons dans le courant d’un morceau.
  • Petits dessins en relief que les patenôtriers forment sur les perles factices et sur les grains de chapelets.”
  • Événement fortuit, sans motif apparent et sans lendemain, qui affecte une personne ou un groupe de personnes, en interrompant le déroulement normal, probable et attendu des choses
  • Ce sens peut être proche du sens philos.
  • Il peut désigner un événement non marqué du point de vue affectif
  • Accompagné d’une épithète appropriée il peut désigner un événement heureux
  • Au jeu de piquet, l’accident, c’est la combinaison fortuite de cartes distribuées qui vaut des points à qui les détient.
  • Le plus souvent, avec ou parfois sans épithète, il désigne un événement fâcheux
  • Il peut s’agir d’un événement ne mettant pas les jours en danger
  • Ou d’un événement grave pouvant entraîner la mort
  • Symptôme d’aggravation du mal survenant de manière inattendue dans le cours d’une maladie et mettant la vie en danger.
  • Proprement
  • Se dit des maladies et blessures auxquelles les oiseaux de proie sont sujets.”
  • Fait involontaire ou événement fortuit qui cause un dommage aux personnes ou aux choses et qui, s’il résulte de la faute, de l’imprévoyance ou de la négligence de quelqu’un, peut mettre en jeu la responsabilité de celui-ci.”
  • L’article 2 de la loi du 30 octobre 1946 précise que l’on doit considérer comme un
  • La loi du 23 juillet 1957 précise qu’est considéré comme